La météo risque d’accélérer la descente des chenilles processionnaires

« Il ne faut pas tarder car la météo clémente de ces derniers jours risque d’accélérer la descente des chenilles processionnaires vers le sol, où elles viennent déposer leurs œufs », annonce Andy Pabion. Muni d’une simple échelle, il installe ses pièges sur le tronc des pins qu’il a sélectionnés dans le parc de la mairie et dans l’enceinte des écoles.

Respecter l’environnement

Andy Pabion pose des pièges pour interdire aux chenilles de descendre pondre dans le sol.  Photo Progrès /Gilbert BLANCHO

Des pièges écologiques qui consistent à contrarier le cheminement des insectes en les contraignant à suivre le tourniquet qui les conduira inexorablement dans le sac qu’il suffira de vider en temps voulu. Le respect de l’environnement par l’utilisation minimum de pesticides est l’objectif que s’est fixé Andy Pabion en créant Green4D (Désinsectisation, dératisation, dépigeonnage et désinfection).

« Les demandes sont nombreuses dans ce dernier domaine pour répondre aux exigences sanitaires et les nouveaux matériels très performants », ajoute le chef d’entreprise qui a fait le choix de diversifier ses secteurs d’intervention. De son côté, la municipalité va compléter la lutte contre les chenilles processionnaires par la mise en place de nids à mésanges prédateurs naturels de ces chenilles particulièrement dangereuses.

Article paru dans le progrès du 24 février 2021

Green4D

+33 6 60 14 13 38

contact@green4d.fr

www.green4d.fr